• Pas en notre nom !

    index

    Le Piss Christ d’Andres Serrano a été détruit, des individus auraient pénétré vers midi dans la Collection Lambert en payant leur entrée, comme de simples visiteurs, puis, à visage découvert, ont détruit la protection en verre et sont venus à bout de celle en plexiglas avec des masses et des marteaux avant de s’en prendre au Piss Christ. Les vandales seraient partis en criant « Vive Dieu ! Vive Dieu ! ».

    Visiblement, quelques excités ont décidé d'un retour en arrière pour nous tous qui nous considérons comme chrétiens. A nous les joies de la haine du blasphémateur et de la chasse au paien ! Ah le retour du bon temps de l'Action Française !

    En fait, il faut leur pardonner, ils voulaient juste que notre religion rattrape le niveau général et se mette à la page de l'activisme religieux moderne.

    Leur discours n'est pas compliqué : Nous aussi on réclame des représailles contre tout ce qui heurte notre susceptibilité, nous aussi on brûle les symboles religieux des concurrents (à défaut d'abattre leurs statues), nous aussi on fait des procès tous azimuts, nous aussi on a des sites de surveillance pour traquer impitoyablement ce qui ne nous déplaît ou ne nous est pas favorable, nous aussi on a le droit de censure...En fait il ne nous manque plus que les commandos de choc qui patrouillent dans nos cités à la recherche de la moindre occasion d’en découdre avec tous ceux qui nous déplaisent.

    Dire que tout ca c'est juste parcequ'ils sont jaloux, ils ne bénéficient pas eux-aussi d'une jolie loi pour les protéger comme une espèce en voie de disparition. C'est vrai que si l'intention était bonne, faire des lois créant un distingo entre victimes pour lutter contre la discrimination, c'est assez con.

    J'espère que la conférence des évêques de France va réagir, rapidement, elle n'a pas l'excuse de dire qu'elle ne travaille pas le dimanche...

    Je ressent une pointe de dégoût d'être pris en otage par ces énervés, par leur contre-sens moral, éthique et spirituel.

    Comment peuvent ils se comporter ainsi alors que nous fêtons aujourd'hui l'entrée du Christ sur le chemin de Sa passion, de Dieu fait homme donnant sa vie par amour, du fils de l'homme qui subit tous les outrages, insultes, crachats, coups jusqu'au martyr, sans lever une main et sans avoir une parole haineuse, qui nous a enseigné àde tendre la joue gauche, à prier pour nos enemis ?

    Comment peuvent ils se réclamer comme catholiques alors que l'Eglise promeut le libre arbitre depuis 2000 ans, alors qu'elle reconnait pleinement l'intérêt de la laïcité à la francaise qui garantit la liberté de pensée, d'opinion et de foi ?

    Sans les détester, ni les rejeter, je pense qu'il faut être clair et dire à voix haute que ce qu'ils font, ils ne le font pas en notre nom.

    D'autres articles sur le sujet dont je vous recommande la lecture, chez Koz, chez Edmond, chez Bérulle et chez Patrice.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :