• Marronnier de saison

    Alliances

    J'avoue, j'ai du mal avec la notion même de "mariage gay".

    En France, il y a le mariage civil, qui est un contrat public administratif, la reconnaissance par l'état de l'alliance entre un homme et une femme (jusqu'aujourd'hui).

    La question se résume donc à : est-ce que le droit français souhaite maintenir une distinction entre ses citoyens sur la base de leur orientation sexuelle ?

    Je pense qu'en termes de droit, au XXIeme siècle, l'actuelle citoyenneté à deux vitesses n'est pas justifiable.

    Je pense qu'en terme de laïcité, au sens originel de la la loi de séparation entre Etat et Eglise, l'Etat ne devrait pas utiliser une terminologie religieuse qui entretient une confusion entre droit et religion et donc un abcès vieux de plusieurs siècles.

    La révolution a "emprunté" le nom et le principe du mariage à l'église, qui est un sacrement vieux de près de deux millénaires.
    Ensuite, la république n'a pas su en faire grand chose de plus qu'un acte administratif en plus de deux siècles de monopole...tant et bien que même les plus antireligieux en viennent se marier à l'église, en quête de profondeur et de symboles absent dans la très arides cérémonie républicaine.

    Il est temps pour l'Etat, grand temps même, de refonder ce "truc" en une union, une alliance, avec un sens, un symbolisme républicain.

    Il faut aussi envisager de former les futurs mariés, de leur donner une chance de faire le bon choix et de savoir le gérer dans son quotidien et dans ses difficultés, de comprendre que c'est un engagement qui a des conséquences et qui concerne aussi la société dans laquelle ils vivent.

    Pour finir, cette cérémonie doit être l'occasion pour le maire, la commune, l'Etat, d'accueillir symboliquement ce geste qui forme la première brique qui fonde notre société.

    Ensuite, si les même personnes adhèrent à une foi, une religion qui leur propose un sacrement de mariage, qui découle donc d'une logique de foi, de credo, c'est une chose différente, un libre choix de pensée et de conviction qui doit être respecté et protégé, comme le prévoit la loi de 1905.

    Ne confondons pas tout.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Juillet 2012 à 02:00
    Mariage?
    Il n'y a pas de mariage gay, tout comme il n'y a pas de mariage straight. Tout au plus, on pourrait parler de "unisex" et "duosex". Le mariage civil est, dans les pays les plus avancés, sexuellement neutre. Et dans les Églises les plus avancées, il est de même: sexuellement neutre. (Tout comme la prêtrise, le baptême, ou n'importe quel autre sacrement.)
    2
    Mardi 14 Août 2012 à 23:52
    mariage
    Je suis totalement d'accord avec vous Sébastien! Beaucoup ne voit rien d'autres que des papiers dans le mariage... C'est triste! Ce sujet faisant partie de l'actualité, j'ai également crée un article dessus que je vous invite à allé lire :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :