• L'UMP rappelle Dieu à l'ordre

     

    En Moselle, l’implantation d’une centrale thermique siglée Direct Energie met les élus à cran. Plongée dans un vaudeville politico-gazier en terre concordataire.

    Le 23 janvier aura lieu à Sarreguemines (Moselle-Est), une manifestation contre l’implantation d’une centrale thermique siglée Direct Energie sur le site de l’Europole de Hambach-Willerwald. Entre édiles à cran, curés réfractaires et petits patrons menacés au portefeuille, cette ville tranquille de la Sarre est au bord de la crise de nerf. Plongée dans un vaudeville politico-gazier en terre concordataire.

    Sans entrer dans la guerre des chiffres qui oppose les officiels du coin à la l’ADSP (Association de défense contre la pollution de Sarreguemines et environs), qui mène la fronde, ce sont les méthodes qui interpellent.

    Le plus croustillant est « l’Affaire » concernant un curé du coin et ses rapports tendus avec L’UMP, qui fait bien ricaner les anti-cléricaux de la vallée (rares).

    Notre prêtre réfractaire, l’abbé Knorst de Remelfing, aussi prévenant à l’égard de la santé des âmes que des corps, est convaincu avec l’ADPSE et une centaine de médecins qui ont signé un appel en ce sens, que cette centrale sera une source de pollution et un danger pour la santé.

    En accord direct avec Dieu, il ne veut pas de centrale Direct Energie en sa paroisse.

    Mais c’était sans compter les liens directs qui existent, rassurez-vous de manière informelle, entre l’UMP du cru et la hiérarchie catholique, car la Moselle est sous régime concordataire.
    Le défroquécolo de la Sarre est donc comme tous les fonctionnaires d’Etat, tenu au devoir de réserve !

    Il est perfidement rappelé à l’ordre. « Menacé d’être muté en Région ».
    Qu’est-ce à dire ? « d’être envoyé excercer son ministère dans une paroisse non concordataire, donc de perdre le statut de fonctionnaire », indique-t-on très amusé à la préfecture à Bakchich (c’est le préfet qui s’occupe des nominations avec l’Evêché).
    « Une menace en l’air, l’élu qui l’a formulée a dérapé ». Mais qui révèle une réalité locale,
    « dans ce coin les élus préfèrent les prêtres UMP. On est dans le folklore local », nous indique-t-on toujours aussi amusé, « mais le curé vert restera en chaire ».

    On est rassuré pour lui.

    Hosanna pour Direct Energie, la secte UMP veille à ses intérêts.

    (Source)

     

    "Non seulement la terre a été donnée par Dieu à l'homme qui doit en faire usage dans le respect de l'intention primitive, bonne, dans laquelle elle a été donnée"
    - encyclique Centesimus annus, Jean-Paul II.

    "Le respect de la nature est étroitement lié à la nécessité de tisser entre les hommes des relations dans lesquelles on porte attention à la dignité des personnes et qui puissent satisfaire leurs besoins authentiques. La destruction de l'environnement, son usage impropre ou égoïste et la mainmise violente sur les ressources de la terre engendrent des déchirures, des conflits et des guerres, justement parce qu'ils sont le fruit d'une conception inhumaine du développement. En effet, un développement qui se limiterait à l'aspect technique et économique, négligeant la dimension morale et religieuse, ne serait pas un développement humain intégral et finirait, parce qu'il est unilatéral, par encourager la capacité destructrice de l'homme."
    - Message de Benoît XVI pour la Journée mondiale de la Paix 2007.

    "Que la lumière et la force de Jésus nous aident à respecter l'écologie humaine, conscients que l'écologie environnementale en trouvera aussi un bénéfice, car le livre de la nature est unique et indivisible !"
    - Discours du pape au Corps diplomatique, lundi 11 janvier 2010.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :