• Golgota Picnic - Match retour de la coupe de la Minorité Attaquée...

    Le 8 décembre, les catholiques fêtent, depuis le IXe siècle, l’Immaculée Conception de Marie.

    Vous allez rire, mais c'est même un dogme, une vérité vraie, les catholiques croient que Marie, mère de Jésus-Christ, fut conçue exempte du péché originel...elle a été « rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils » (LG 53) « indemne de toute tache de péché, ayant été pétrie par l'Esprit saint, [elle a été] formée comme une nouvelle créature. » (Lumen gentium, 1964).

    En résumé, c'est un point essentiel de notre foi.

    Dans ma région, nos politiques se voulant politiquement corrects ou étant franchement anticatholiques, on renommé cette célébration "Fête des lumières".

    Chez nous, donc, plus qu'ailleurs en France, qu'on soit croyant ou non, c'est un moment de liesse populaire, les illuminations de Lyon sont très belles et l'ambiance y est très bonne même si on y est assez serré (Les Terraux ce soir là c'est comme les soldes chez un très grand magasin), on va dire...chaleureuse.

    A Paris, centre du monde, le Théâtre du Rond Point à Paris présente le même soir la première du spectacle "Golgota Picnic".

    Il faut reconnaître, les intentions de son auteur sont explicites et assumées, le Christ est appelé  "el puto diablo", "Rodrigo García interroge le monde et ses modèles, bouscule le cours de l’Histoire et de ses mythes. Toutes mesures dépassées, il fait du Messie et de ses acolytes une proie idéale. Machine de guerre lancée contre un monde d’hyperconsommation bovine, Golgota picnic met en scène une crucifixion tragique et trash. L’artiste démontre avec toutes ses armes que l’iconographie chrétienne est pour lui l’image même de la « terreur et de la barbarie »".

    Je n'invente rien, c'est sur le site du théâtre.

    En réaction à ce qu'il considère être "insulte la personne du Christ en croix", le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, "invite jeudi 8 décembre à 20h ceux qui le veulent à une veillée de prière à Notre-Dame de Paris au cours de laquelle seront proposées une méditation de la Passion du Christ et la vénération de la sainte couronne d’épines". (Source : site du diocèse de Paris)

    couronne-d'epine

    Première réaction : "chouette, l'adoration n'est plus une pratique taboue éclipsée par la louange" (tellement à la mode), dommage qu'on la garde que pour marquer le coup ou protester, croyez moi, la prière d'adoration est une prière sous-utilisée et sous-estimée, goutez-y, c'est bon.

    Seconde réaction : je ne vois pas du tout en quoi ce spectacle est une "insulte la personne du Christ en croix"...d'abord parceque je ne l'ai pas vu, puis ensuite, désolé de le dire, mais une crucifixion, fut-elle celle de Notre Seigneur, c'est bien "tragique et trash"...

    Il me semble me souvenir que la véritable insulte, celle qui a mené Jésus sur Sa croix, c'est celle de nos pêchés...et, soit dit en passant, l'actualité nous montre que les insultes pleuvent encore...

    Contre l'accusation de blasphème lors de son arrestation, la réaction du Christ a été « Si j'ai dit quelque chose de mal, montre-nous en quoi ; mais si ce que j'ai dit est juste, pourquoi me frappes-tu ? » (Jean 18 : 23) ne devrions nous pas faire de même ?

    Personnellement, je suis atteré de voir monseigneur Vingt-Trois tomber dans le piège sémantique de Civitas et ses cohortes crypto-nationalistes en reprenant leur discours de réaction à une atteinte au Christ et de proposer comme alternative au vandalisme de nous comporter en victimes "mais dignes" se réfugiant dans l'adoration.

    Désolé mais c'est aussi valider leurs discours réactionnaires sur l'air de la minorité opprimée et de c'était mieux avant.

    J'aurai aimé que notre cardinal, en tant que porte parole de la conférence des évèques de France (qui se serait réunie au par avant) par une lettre ouverte, invite Rodrigo García à nous montrer en quoi nous, catholiques, nous chrétiens, disons quelque chose de mal et de lui demander pourquoi ils nous frappe (voir s'il a bien conscience que c'est le cas)...

    Après ca, je trouve très positif de voir des alternatives aux barbares qui veulent toujours avoir raison, de rappeller que prier ca marche et de ne pas les laisser monopoliser l'attention au point de laisser croire qu'ils sont représentatifs.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :