• A propos du politiquement correct, d'hier et d'aujourd'hui...


    "Les radicaux qui détiennent actuellement la puissance publique, soit par les adeptes qu'ils comptent dans le gouvernement, soit par l'effroi qu'ils inspirent à de plus modérés, persécutent la religion sous toutes ses formes...
    Cette discipline rigoureuse, qui ne gênait ni Descartes, ni Pascal, serait une entrave, paraît-il, pour le libre génie de certains conseillers municipaux."


    - Marcel Proust, "L'Irréligion d'Etat", revue Le Banquet, mai 1892.

    10 ans, veut pouvoir avorter...no comment...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :