• ...



    Je n'aime pas ce moment où la souffrance est censé exprimer l'amour, mais il m'est clair que le sacrifice lui en est le symbole. Je reste donc sans voix devant lui, rien n'est comparable, rien n'est soutenable en face de ça. Ça remet les frustrations et les blessures actuelles à une autre échelle et leur donne une autre perspective, sans toute fois les effacer.

  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Mars 2008 à 18:33
    Bonne fête de Pâques!
    L'amour n'est pas forcément lié à la souffrance, et tant mieux s'il peut se vivre facilement. Mais il est vrai que c'est dans l'adversité et le manque que l'on mesure la valeur de ce que l'on voudrait. Et par conséquent, qu'on le recherche et qu'on le trouve, même dans les plus petites choses. C'est tout le secret du bonheur, celui que je te souhaite... Bonne fête de Pâques, Seb. En unité avec toi en ce beau jour précurseur d'un autre... Bises, Marie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :